Conclusion de l’audit sur la clinique de gynécologie suite à l’annonce de la fermeture du site de Fribourg

juin 18th, 2012 | By | Category: Grand Conseil, Questions

En août 2011, Mme la Conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre annonçait par voie de presse « la mise en place d’une commission chargée de revoir l’organisation de la gynécologie-obstétrique pour assurer son avenir ». Durant la session du Grand Conseil de septembre 2011, la Directrice de la santé et des affaires sociales communiquait avoir commandé « un audit sur la clinique de gynécologie et sur l’organisation ». Lié à la décision de fermeture de la maternité de Fribourg, cet audit porte, à notre connaissance, notamment sur l’organisation de l’HFR, l’analyse de l’échec du recrutement des chefs de clinique dans les temps requis et la détermination des « responsabilités des uns et des autres ».

Lors de la session de juin 2012, différents groupes sont intervenus pour relever le manque d’anticipation et de communication dans le cadre de la réforme annoncée de l’HFR. Par la voie de notre groupe, nous avons demandé à connaître les conclusions de l’audit annoncé. Etant donné le nombre d’interventions, la Directrice de la santé et des affaires sociales n’a pas pu répondre à l’ensemble des demandes. Toutefois, vu les doutes actuels qui planent sur le bon fonctionnement de notre premier outil fribourgeois de santé publique, nous estimons que cette question mérite réponse. Afin d’apporter un peu de sérénité dans les débats futurs, la lumière et la transparence sur le fonctionnement et l’organisation de l’HFR dans le cadre de l’affaire houleuse de la fermeture de la maternité de Fribourg doivent être garanties.

Dès lors, nous aimerions connaître la position du Conseil d’Etat sur les questions suivantes:

  1. Quels sont les résultats de l’audit, peut-il être mis à disposition du Grand Conseil ? Si non, pourquoi?
  2. Etant donné les problèmes actuels de l’HFR et les doutes émis sur son fonctionnement et sa capacité d’anticipation, il semble que les conclusions du rapport pourraient apporter certaines réponses. Pourquoi n’ont-t-elles pas été communiquées ?
  3. La commission annoncée a-t-elle siégé? Quelles sont ses conclusions ?
  4. Quelles mesures ont été prises pour éviter qu’une telle mésaventure ne se reproduise ?
  5. Dans un but de transparence, combien la mise en place d’un audit et d’une commission a-t-il coûté aux contribuables fribourgeois?

18 juin 2012

QA_3054_12_f

Leave a Comment